Trump laisse entendre qu’un nouveau confinement est à l’horizon, avec Biden

WASHINGTON — Le président Donald Trump refuse d’imposer un nouveau confinement alors que les infections de COVID-19 explosent au pays, mais il a suggéré vendredi qu’il pourrait y en avoir un à l’horizon s’il perdait ses contestations judiciaires de l’élection qu’il a perdue contre Joe Biden.

Dans sa première déclaration publique depuis sa défaite, M. Trump a répété son argument de longue date selon lequel les restrictions gouvernementales destinées à endiguer le virus causent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent. 

Mais le président, qui a toujours refusé de concéder la victoire à son adversaire démocrate, a laissé entendre clairement que peut-être que la décision ne lui reviendrait pas.

«Cette administration n’ira pas vers un confinement», a-t-il soutenu.

«Espérons que peu importe ce qui arrive à l’avenir, qui sait, quelle administration ce sera, je crois que le temps le dira. Mais je peux vous dire que cette administration n’ira pas vers un confinement.»

En fait, Joe Biden n’a pas précisé s’il ordonnerait un confinement.

Dernièrement, M. Biden s’est plutôt concentré à dire aux Américains de porter le masque et de percevoir le virus comme une menace qui ne discrimine pas selon l’idéologie politique.

Laisser un commentaire