Trump publie la vidéo de son entrevue à «60 Minutes» avant sa diffusion par CBS

WASHINGTON — Donald Trump a publié une vidéo de son entrevue entière et non éditée avec «60 minutes» du réseau CBS sur Facebook avant la date de diffusion de l’émission dimanche.

Les images montrent que le candidat républicain à la présidence devient de plus en plus irritable tandis que la journaliste Lesley Stahl le presse de questions sur la pandémie de COVID-19, son soutien glissant auprès des femmes de banlieue et d’autres enjeux.

M. Trump a écrit sur Twitter en relayant le lien Facebook: «Regardez le parti pris, la haine et l’impolitesse de la part de 60 Minutes et de CBS.» Et il a de nouveau critiqué de manière préventive le modérateur du dernier débat présidentiel de jeudi.

L’entrevue à «60 Minutes» s’amorce de manière tendue alors que Mme Stahl demande au président républicain: «Êtes-vous prêt pour des questions difficiles?» Cela ne fait que monter de plusieurs crans par la suite.

M. Trump se plaint: «Ce n’est pas une façon de parler.» Il commentera plus tard: «Vous êtes si négative.»

Lorsque Mme Stahl lui pose des questions sur les priorités pour un deuxième mandat et que M. Trump déclare avoir créé «la plus grande économie de l’histoire du pays», la journaliste intervient aussitôt.

«Vous savez que ce n’est pas vrai», dit-elle.

M. Trump exprime son objection et déclare qu’elle ne s’adresserait pas à son adversaire, le démocrate Joe Biden, de la même manière.

Dans la vidéo de l’entretien ultérieur de Mme Stahl avec le vice-président Mike Pence, elle affirme: «Vous avez tous les deux insulté « 60 Minutes » et moi-même en ne répondant à aucune de nos questions et en prononçant des discours de campagne déjà entendus de votre part lors de rassemblements.»

Elle dit qu’elle a été bouleversée par la façon dont les entretiens se sont déroulés.

«Eh bien, Lesley, j’apprécie le discours que vous venez de prononcer», répond M. Pence. «Mais j’ai répondu à toutes vos questions. Et j’ai parlé des choses qui intéressent les Américains.»

L’émission de CBS, le programme d’information le plus populaire au pays, aura le dernier mot dimanche, lorsqu’elle présentera des versions éditées des entrevues, ainsi que des entretiens avec M. Biden et sa candidate à la vice-présidence, Kamala Harris.

Tout au long de l’entrevue, M. Trump revient à l’offensive contre le fils de Joe Biden, Hunter, sur la base d’un article du «New York Post», et accuse les médias d’être trop indulgents avec son rival démocrate.

Alors que Mme Stahl fait remarquer à un moment donné que M. Trump présente attaque après attaque, le candidat républicain répond: «Ce n’est pas une attaque, c’est une défense. C’est la défense contre les attaques.»

«Je me défends et je défends l’institution de la présidence», déclare-t-il.

Alors que M. Trump continue de lancer des allégations non fondées contre M. Biden et l’ancien président Barack Obama, Mme Stahl tente d’expliquer: «Il s’agit de « 60 minutes » et nous ne pouvons pas exposer des choses que nous ne pouvons pas vérifier.»

Mais M. Trump continue à critiquer les médias traditionnels.

«Lesley, vous vous discréditez», affirme-t-il.

M. Trump a mis fin abruptement à l’entrevue et a refusé de se présenter à l’écran avec M. Pence.

CBS News a qualifié la décision de la Maison-Blanche de «sans précédent», mais a déclaré que l’entrevue serait diffusée dimanche comme prévu.

«60 Minutes» est «largement respectée pour avoir apporté chaque semaine son souci d’équité, de reportages approfondis et de contexte informatif pour les téléspectateurs», a déclaré le réseau dans un communiqué. «Peu de journalistes ont l’expérience qu’a démontrée Lesley Stahl dans les entrevues présidentielles au cours de décennies comme l’une des principales correspondantes en Amérique et nous attendons avec impatience que le public voie sa troisième entrevue avec le président Trump et son entretien ultérieur avec le vice-président Pence ce week-end.»

Dans un message précédent sur Twitter, le président avait déclaré que son entretien avec Mme Stahl était «FAUX et BIAISÉ».

M. Trump affronte le démocrate Joe Biden dans un débat, jeudi soir, à Nashville, dans le Tennessee.

Cette fois, MM. Trump et Biden verront leur micro coupé pendant deux minutes, le temps que leur adversaire réponde à chacune des questions du débat. Ils ne seront pas mis en sourdine lorsque les six sujets abordés feront l’objet d’une discussion ouverte.

Laisser un commentaire