Trump veut interdire les arômes des cigarettes électroniques

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi que son administration allait interdire des milliers d’arômes utilisés dans les cigarettes électroniques, en réponse à la multiplication des problèmes respiratoires liés au vapotage.

Les responsables de la santé publique se penchent sur des centaines de cas de personnes ayant éprouvé des problèmes respiratoires après avoir utilisé des cigarettes électroniques ou d’autres appareils de vapotage.

Aucun appareil, ingrédient ou additif n’ont été mis en cause spécifiquement.

Le secrétaire américain à la Santé, Alex Azar, a indiqué que l’agence fédérale des produits alimentaires et des médicaments (FDA) élaborerait des lignes directrices pour retirer tous les arômes de cigarettes électroniques du marché, et surtout ceux populaires chez les mineurs.

La FDA a l’autorité d’exclure du marché les liquides de vapotage aromatisés, mais elle a jusqu’à présent refusé de le faire. L’agence a plutôt dit qu’elle étudiait le rôle des arômes dans les produits de vapotage, notamment pour savoir s’ils aident les adultes à cesser de fumer la cigarette traditionnelle.

Les plus populaires