Tuerie en N.-É.: l’équipe d’enquêteurs modifiée par crainte de conflits d’intérêts

HALIFAX — La GRC remplace des membres importants d’une équipe interne chargée de fournir des informations à l’enquête sur la tuerie survenue en Nouvelle-Écosse en raison de risques de conflits d’intérêts.

Dans une déclaration transmise par courriel, le corps policier révèle que le surintendant en chef John Robin quitte le poste de chef de l’équipe, étant donné qu’il est marié à la surintendante en chef de la GRC d’Halifax Janis Gray.

Le sergent d’état-major à la retraite de la GRC Mike Butcher, mari de la commissaire adjointe de la Nouvelle-Écosse, Lee Bergerman, ne fait également plus partie de l’équipe.

La GRC affirme que le surintendant en chef Michael O’Malley assumera la direction de l’équipe en août, ajoutant que MM. Robin et Butcher ont «demandé de se retirer».

L’enquête sur les événements des 18 et 19 avril 2020 comprend un mandat pour examiner en détail ce qui s’est produit pendant la tuerie qui a duré 13 heures, y compris la réaction de la police et la communication avec le public et les familles des 22 personnes tuées par le tireur.

La GRC affirme avoir affecté MM. Robin et Butcher à l’équipe en raison de leurs qualifications et de leur expérience, mais elle affirme que des inquiétudes ont ensuite été soulevées concernant l’apparence d’un conflit d’intérêts.

À la suite d’un examen interne, le corps policier a déclaré que les deux officiers se sont retirés pour s’assurer que la Commission des pertes massives «demeure un processus défendable, crédible et transparent».

L’épouse de M. Butcher, Mme Bergerman, a récemment annoncé qu’elle prendrait sa retraite au début octobre, quelques jours avant le début des audiences publiques de la Commission des pertes massives.

Les audiences sont prévues du 26 octobre au 10 décembre, avec un rapport intermédiaire attendu en mai 2022 et un rapport final six mois plus tard.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.