Tuerie en N.-É.: trois personnes accusées d’avoir fourni des munitions au tireur

HALIFAX — Trois personnes ont été accusées d’avoir fourni des munitions au tireur qui a tué 22 personnes lors du massacre des 18 et 19 avril en Nouvelle-Écosse.

La GRC a indiqué que James Blair Banfield, 64 ans, Lisa Banfield, 52 ans et Brian Brewster, 60 ans, étaient accusés d’avoir cédé illégalement des munitions, en particulier des cartouches Remington de calibre .223 et des cartouches Smith et Wesson de calibre .40.

Lisa Banfield est répertoriée sur les documents d’homologation du tribunal en tant que conjointe de fait du tireur, Gabriel Wortman, qui a été tué par la police le 19 avril.

La police affirme que les infractions se sont produites les 17 et 18 mars, mais que les personnes inculpées «n’avaient aucune connaissance préalable des actions du tireur».

Les enquêteurs affirment également avoir déterminé que les munitions avaient été achetées et vendues en Nouvelle-Écosse.

Le communiqué de presse indique que les personnes accusées ont coopéré avec la police dans le cadre de l’enquête.

Une porte-parole de la GRC a refusé de commenter les liens du tireur avec les personnes accusées.

«Nous nous abstenons respectueusement de commenter davantage ces questions en dehors de l’enquête (publique)», indique le communiqué.

Les gouvernements provincial et fédéral ont lancé une enquête publique conjointe qui examinera, entre autres, les actions de la GRC relativement à la tuerie.

Laisser un commentaire