Tunnel: QS propose du transport en commun gratuit entre Montréal et la Rive-Sud

Québec solidaire (QS) propose l’application sans délai de mesures à l’égard des résidents de la Rive-Sud de Montréal afin de faciliter leur mobilité pendant les trois années prévues de travaux dans le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

La deuxième opposition à l’Assemblée nationale veut notamment que le gouvernement du Québec rende gratuit le transport en commun entre la Rive-Sud et Montréal, réduise de moitié les tarifs du transport en commun dans l’agglomération de Longueuil et aménage une voie réservée pour le covoiturage et les autobus sur le pont Jacques-Cartier.

Le responsable de Québec solidaire en matière de transports, Étienne Grandmont, croit que les enjeux de mobilité s’annoncent catastrophiques à cause du chantier du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et à son avis, les solutions mises de l’avant par la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, sont bâclées et insuffisantes. 

M. Grandmont, qui est député de Taschereau à Québec, dénonce que certaines de ces mesures ne soient mises en place que pendant quelques jours alors que les travaux dureront trois ans.

Il veut que cesse ce qu’il appelle la gestion à la petite semaine des infrastructures en transport et qu’on pense à long terme. Étienne Grandmont affirme que l’avenir de la mobilité est le transport en commun arrimé avec de meilleures politiques d’occupation du territoire.

Avant de se lancer en politique, Etienne Grandmont a été directeur général et porte-parole d’Accès transports viables, un organisme qui œuvre en faveur des droits des utilisateurs des transports collectifs dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.