Turbulences politiques au Sri Lanka : le président démissionnera mercredi

COLOMBO, Sri Lanka — Le président du parlement sri-lankais a indiqué que le président Gotabaya Rajapaksa avait accepté de démissionner à compter de mercredi. 

Mahinda Yapa Abeywardena a dit samedi dans une déclaration télévisée qu’il avait informé M. Rajapaksa d’une décision prise lors d’une réunion des chefs de partis parlementaires demandant qu’il quitte ses fonctions, et il a accepté. 

Cependant, M. Rajapaksa restera président jusqu’à mercredi pour assurer un transfert de pouvoir en douceur, a ajouté M. Abeywardena. 

L’annonce est intervenue quelques heures après que des manifestants ont pris d’assaut la résidence officielle du président pour exprimer leur colère face à la grave crise économique du pays. 

Les manifestants sont également entrés par effraction dans la résidence privée du premier ministre sri-lankais et y ont mis le feu, quelques heures après qu’il a annoncé qu’il démissionnerait lorsqu’un nouveau gouvernement serait formé.

Le bureau du premier ministre Ranil Wickremesinghe a rapporté que les manifestants étaient entrés de force chez lui samedi soir. On ne sait pas immédiatement s’il était à l’intérieur au moment de l’attaque.

Ces événements surviennent après la plus grande manifestation à ce jour qui a balayé le Sri Lanka alors que des dizaines de milliers de personnes ont franchi les barricades et sont entrées dans la résidence du président Gotabaya Rajapaksa et dans le bureau voisin. 

Les allées et venues de M. Rajapaksa sont inconnues. Il n’était pas clair s’il se trouvait à l’intérieur de sa résidence lorsqu’elle a été prise d’assaut plus tôt samedi.

Des images montraient des gens d’humeur jubilatoire se baignant dans la piscine du jardin de la résidence, allongés dans un lit et faisant du thé. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.