Twitter signale une autre publication trompeuse de Donald Trump

LONDRES — Twitter est intervenu à nouveau pour signaler un message trompeur publié par le président des États-Unis, Donald Trump, cette fois en identifiant qu’une vidéo a été manipulée.

À la suite de la publication de la vidéo par Donald Trump, tard jeudi, l’entreprise a posé le rare geste d’y apposer le message d’avertissement «Média manipulé». Un hyperlien mène vers une page démontrant que la vidéo est un trucage fabriqué à partir des images originales diffusées par la chaîne d’information CNN. La vidéo truquée demeure tout de même accessible sur le fil de M. Trump.

La vidéo originale montre deux bambins, un Noir et un Blanc, offrant une belle scène d’amitié en courant l’un vers l’autre en exprimant leur joie de se retrouver.

Dans la version partagée par Donald Trump, la vidéo commence par la fin de la séquence, où l’un des enfants s’éloigne pendant que l’autre le suit. On y a ajouté une musique inquiétante et une fausse manchette disant qu’«un enfant terrifié fuit un enfant raciste». On y voit aussi un faux logo semblable à celui de CNN.

La fausse version de la vidéo coupe ensuite pour revenir un peu plus tôt dans la séquence, où les deux garçons démontrent leur affection. Un slogan apparaît alors disant: «L’Amérique n’est pas le problème. Les fausses nouvelles le sont.»

Il s’agit du plus récent épisode de frictions entre Donald Trump et les grandes entreprises de réseaux sociaux. Le président les accuse de censurer les voix conservatrices.

Le mois dernier, le président américain s’en est pris à Twitter après qu’elle eut apposé des avertissements indiquant que deux de ses publications contenaient de fausses informations. Les messages portaient sur le vote par la poste. Trump avait alors juré d’adopter de nouvelles règles pour régir les entreprises de réseaux sociaux.

Une autre vidéo publiée par Donald Trump, en mars, a été signalée par Twitter. L’entreprise a apposé la mention «Média manipulé» à une vidéo portant sur le candidat démocrate à la présidentielle, Joe Biden.

Les plus populaires