Twitter va sévir contre la désinformation concernant les vaccins contre la COVID-19

SAN FRANCISCO — Twitter a indiqué avoir commencé à étiqueter les messages contenant des informations trompeuses sur les vaccins contre la COVID-19 et à utiliser un système d’avertissements pour finalement supprimer les comptes qui enfreignent à plusieurs reprises ses règles.

La société a déclaré lundi que des humains évaluent désormais si les messages violent sa politique contre la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19. En outre, le travail sera maintenant effectué par une combinaison d’humains et d’automates, a déclaré l’entreprise.

Twitter avait déjà interdit certaines informations erronées liées à la COVID-19 en décembre, y compris les mensonges sur la façon dont le virus se propage, l’efficacité des masques ou encore le risque d’infection et de mortalité.

«Grâce à l’utilisation du système d’avertissements, nous espérons éduquer les gens sur les raisons pour lesquelles certains contenus enfreignent nos règles afin qu’ils aient la possibilité de réfléchir davantage à leur comportement et à leur impact sur la conversation publique», a déclaré Twitter dans un article lundi.

Les personnes qui reçoivent deux avertissements verront leur compte suspendu pendant 12 heures. Ceux qui reçoivent cinq avertissements ou plus seront bannis définitivement de Twitter.

Facebook a également intensifié sa lutte contre la désinformation sur les vaccins après des années de timides tentatives de modération. L’entreprise a annoncé le mois dernier une politique élargie qui inclut tous les vaccins – pas seulement ceux contre la COVID-19.

Twitter, entreprise établie à San Francisco, a précisé que les nouvelles étiquettes d’avertissements ne s’appliquent qu’aux vaccins contre la COVID-19, et pas aux autres.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire