UMQ: campagne pour contrer l’intimidation et inciter à la candidature

MONTRÉAL — L’Union des municipalités du Québec (UMQ) lance lundi une campagne qui vise à la fois à inciter les gens à se présenter en politique, mais aussi à contrer l’intimidation à laquelle les élus municipaux doivent faire face. 

La campagne ayant pour thème «La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie» est lancée à quelques mois des élections municipales qui auront lieu dans toutes les régions du Québec.  

La présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie en Montérégie, Suzanne Roy, affirme qu’il y a multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. À son avis, cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités, d’autant plus que le phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire.   

L’UMQ reconnaît que la présence d’opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine, mais signale que le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité.   

Les municipalités du Québec seront invitées au cours des prochaines à adopter une déclaration d’engagement par le biais d’une résolution de leur conseil municipal.   

La campagne de l’UMQ est complétée par un plan d’action, comprenant plus d’une dizaine de mesures de sensibilisation et d’accompagnement auprès des municipalités et du grand public qui seront mises en œuvre au cours des prochaines semaines et mois.   

Les membres de l’Union des municipalités du Québec représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec.

Laisser un commentaire