Un adolescent de 13 ans aurait braqué une arme dans un centre commercial au N.-B.

FREDERICTON — Un adolescent de 13 ans a été arrêté après qu’un appel à la police signalant une arme à feu a forcé l’évacuation du centre commercial Regent, à Fredericton, samedi après-midi.

Selon la police de Fredericton, l’accusé, qui ne peut être identifié puisqu’il est mineur, a été libéré et il comparaîtra en septembre, pour avoir braqué une arme à feu.

La police a indiqué mardi que cette arme était une réplique d’arme à feu – une arme à air comprimé «BB». Mais la police rappelle que le Code criminel ne fait pas de distinction entre une arme à feu authentique et une réplique.

L’incident de samedi après-midi a déclenché un important déploiement policier, lorsque la police de Fredericton et la Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick ont répondu à l’appel signalant la présence d’une arme à feu au centre commercial Regent.

Certains clients ont dû s’abriter pendant que la police ratissait les lieux à la recherche du suspect, qui était finalement déjà parti. La police croit qu’il s’agit d’une altercation entre deux groupes de jeunes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.