Un agent de la GRC accusé d’agression en lien avec une arrestation violente au N.-B.

CAMPBELLTON, N.-B. — Un agent de la Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick a été accusé de voie de fait relativement à une arrestation violente survenue à Campbellton, en juillet 2021.

Une vidéo de l’arrestation montre un policier qui frappe un suspect à la tête et au haut du corps à répétition pendant qu’un collègue retient les jambes de l’individu.

L’enquête sur cet événement avait été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) du Québec. Au terme du processus, le BEI a conclu qu’il y avait matière à déposer des accusations contre l’agent Pierrick Caron.

L’agent Caron a été formellement accusé de voie de fait le 30 juin et doit revenir devant la Cour provinciale à Campbellton le 25 juillet.

Le ministère de la Justice n’a fourni aucun autre détail concernant cette affaire puisque la cause doit être entendue par le tribunal.

Le suspect de 30 ans dans l’arrestation violente avait refusé de recevoir des soins médicaux après l’incident et avait été placé en détention.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.