Un agent de la GRC contaminé en secourant un homme en surdose en Alberta

JANVIER, Alb. — La Gendarmerie royale du Canada rapporte qu’un de ses agents dans le nord de l’Alberta a été retrouvé en détresse respiratoire avant de perdre conscience alors qu’il tentait de secourir un homme en surdose d’opioïde.

Selon la GRC, un agent du poste de Wood Buffalo a répondu à un appel d’urgence dans une résidence, vendredi soir, où il a dû utiliser de la naloxone pour réanimer un homme inconscient avant de le conduire à l’aéroport local.

Alors qu’il attendait de recevoir ses instructions à l’aéroport, le policier aurait subitement éprouvé des difficultés respiratoires, puis perdu conscience. Il a été secouru par un collègue qui lui a administré à son tour de la naloxone, l’antidote contre les surdoses d’opioïdes.

Toujours d’après la GRC, l’agent contaminé récupère maintenant chez lui. Le citoyen à qui il a porté secours a également pu être soigné et a pu rentrer chez lui.

Au cours de la même soirée, d’autres policiers ont répondu à un appel d’urgence à Janvier quand un homme s’est retrouvé en détresse respiratoire après avoir touché à une substance blanche non identifiée qui se trouvait au sol dans une allée privée.

La GRC met en garde la communauté du nord de l’Alberta contre des drogues pouvant avoir été mélangées avec des opioïdes.

«L’enquête préliminaire révèle que le premier agent de la GRC a été contaminé par une substance inconnue, peut-on lire dans un communiqué publié lundi. Nous voulons mettre en garde la communauté contre la possibilité que des drogues en circulation aient pu être mélangées avec des opioïdes comme le fentanyl, le carfentanyl ou des métamphétamines».