Un agent de la Police provinciale de l’Ontario accusé de voies fait avec lésions

ORILLIA, Ont. — La «police des polices» en Ontario a accusé un agent de la Police provinciale d’avoir agressé une femme dans un poste. La présumée victime avait dû être hospitalisée pour une «blessure grave».

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a indiqué mercredi que l’altercation avait eu lieu en septembre 2019. La femme de 43 ans avait été arrêtée par des agents de la Police provinciale de l’Ontario et emmenée au poste du détachement d’Orillia.

Selon l’UES, une fois en cellule, la femme a eu «une interaction avec un agent de police». Elle a été conduite à l’hôpital pour y recevoir des soins et deux jours plus tard, elle est retournée à l’hôpital, où on lui a diagnostiqué une «blessure grave».

À la suite de son enquête, l’UES a décidé de porter contre l’agent Bailey Nicholls une accusation de voies de fait causant des lésions corporelles. Le policier doit comparaître devant le tribunal à Orillia le 9 février.

C’est un civil qui avait porté l’affaire devant l’UES en avril 2020.

____

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire