Un an plus tard: les conservateurs dénoncent les délais pour accueillir des Afghans

OTTAWA — L’opposition conservatrice à Ottawa demande au gouvernement de Justin Trudeau de prolonger un programme spécial d’immigration mis en place pour faire venir au Canada les Afghans qui tentent de fuir les talibans.

Le député Jasraj Singh Hallan, porte-parole du parti en matière d’immigration, affirme qu’Ottawa a manqué à son obligation morale de sauver les Afghans qui ont aidé le Canada dans sa mission militaire, et qui font maintenant face aux représailles des talibans, qui ont pris le contrôle de Kaboul l’année dernière.

Le député Hallan a été rejoint jeudi en conférence de presse à Ottawa par un Afghan et une Afghane qui ont réussi à quitter leur pays et à gagner le Canada.

Saeeq Shajjan, un avocat, affirme que des compatriotes ont attendu pendant 11 mois une réponse du ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté — un délai qu’il qualifie d’inacceptable.

Sa compatriote Rahima Paiman a indiqué de son côté que des Afghans se cachent dans des pays tiers et que les femmes sont particulièrement menacées sous le régime taliban.

Ottawa s’est engagé à accueillir 40 000 réfugiés afghans au Canada, mais le député Hallan estime qu’ils font face à trop d’obstacles bureaucratiques.

«Il est inadmissible qu’après presque une année complète depuis le début de cette crise, le gouvernement abandonne encore les personnes qui ont tout sacrifié pour être nos alliés, a-t-il indiqué. Chaque délai supplémentaire met davantage de vies en danger.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.