Un ancien employé d’Apple avoue avoir mené une fraude de 17 millions $ sur sept ans

SAN JOSÉ, Calif. — Un ancien employé du géant technologique américain Apple a plaidé coupable, mardi, à des accusations liées à une fraude de plus de 17 millions $ US menée sur sept ans, ont annoncé des procureurs fédéraux.

Dans un témoignage écrit, Dhirendra Prasad a expliqué le stratagème qu’il a mis en place lorsqu’il travaillait comme acheteur dans la chaîne d’approvisionnement mondiale d’Apple.

M. Prasad a admis avoir orchestré cette fraude, notamment en «gonflant des factures, en volant des pièces et en faisant payer à Apple des articles et des services jamais reçus», ont indiqué les procureurs par voie de communiqué.

Par exemple, M. Prasad a fait en sorte que des pièces Apple soient expédiées à l’entrepôt d’un fournisseur situé dans un autre pays, où elles ont été ensuite été changées d’emballage et finalement revendues à l’entreprise californienne.

M. Prasad a admis que ces stratagèmes se sont poursuivis jusqu’en 2018 et ont finalement entraîné une perte pour Apple de plus de 17 millions $ US.

Les procureurs ont indiqué que M. Prasad, âgé de 52 ans, a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation, dont complot en vue de commettre une fraude et complot en vue de frauder les États-Unis.

Il pourrait faire face à plus de 20 ans de prison lorsqu’il sera condamné, en mars prochain.

Deux de ses complices, des fournisseurs étrangers qui faisaient affaire avec Apple, ont été inculpés dans des affaires fédérales distinctes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.