Un aquarium patientera avant de prendre livraison de cinq bélugas de Marineland

Un aquarium du Connecticut a accepté de reporter l’acquisition de cinq bélugas du parc d’attractions ontarien Marineland en raison d’une poursuite intentée par un groupe de défense des animaux visant à empêcher la transaction.

Mystic Aquarium ne recevra pas les bêtes avant le 31 mars afin de laisser le temps à un juge de se prononcer. Il ne veut pas faire les frais d’une injonction préliminaire que cherche à obtenir le groupe Friends of Animals (Amis des animaux), selon des documents remis le 23 décembre à un tribunal fédéral de Hartford.

Selon le groupe, les cinq bélugas pourraient être blessés au cours de leur voyage vers le Connecticut. Ils risquent aussi de ne pas être acceptés par les autres membres de leur espèce vivant déjà à l’aquarium.

La poursuite a été déposée contre le ministre américain du Commerce, Wilbur Ross, et le National Marine Fisheries Service, qui a approuvé le permis de recherche permettant à Mystic Aquarium d’importer les bélugas du parc de Niagara Falls, en Ontario.

«C’est une excellente nouvelle pour les bélugas, car cela signifie qu’ils ne seront pas transportés à Mystic tant que le tribunal n’aura pas eu l’occasion de déterminer si le permis délivré par le gouvernement est conforme à la loi», a déclaré Stephen Hernick, un avocat pour Friends of Animals.

Le Mystic Aquarium compte déjà trois bélugas, connus pour leur couleur blanche et leurs sons vocaux. Ils vivent dans un habitat extérieur d’environ 2,8 millions de litres, le plus grand des États-Unis, selon l’aquarium. Ses responsables affirment que ce permis, le premier du genre, leur permettra de mener des recherches  vitales pour aider à stimuler les espèces en voie de disparition et régler la baisse de la population de bélugas. Ils n’ont pas dit quand les baleines devaient initialement être livrées.

Friends of Animals prétend que le permis enfreint deux lois américaines: celle  sur la protection des mammifères marins et celle sur la protection de l’environnement parce que les représentants du gouvernement n’ont pas suffisamment examiné les dommages potentiels liés au déplacement des bélugas vers Mystic.

L’aquarium défend la recherche et affirme que l’habitat des bélugas fournira un environnement sûr, sain et spacieux aux cinq bêtes.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire