Un associé de Rudy Giuliani est condamné à 20 mois de prison

NEW YORK — Lev Parnas, un associé de Rudy Giuliani qui a été une figure importante de la première enquête en destitution visant le président Donald Trump, a été condamné mercredi à un an et huit mois de prison pour fraude et crimes de financement de campagne.

Lev Parnas, qui avait aidé Rudy Giuliani à entrer en contact avec des personnalités ukrainiennes dans le cadre d’une campagne visant à trouver des informations compromettantes au sujet du fils du président Joe Biden, avait demandé la clémence au motif qu’il avait collaboré à l’enquête du Congrès.

Mais les procureurs ont déclaré que l’aide apportée par l’homme d’affaires d’origine soviétique avait été une réponse à une citation à comparaître et méritait peu de crédit.

Ils ont demandé au juge de se concentrer sur la conclusion d’un jury selon laquelle Lev Parnas a utilisé la fortune d’un riche Russe pour faire des dons illégaux à des politiciens qui pouvaient collaborer au lancement d’une entreprise légale de marijuana récréative.

Les procureurs avaient demandé une peine de plus de six ans de prison pour Lev Parnas.

Une condamnation en octobre a également soutenu une conclusion selon laquelle il avait fait des dons illégaux en 2018 pour lancer une nouvelle société énergétique.

En mars, il a plaidé coupable à une accusation de complot en vue de commettre une fraude électronique, admettant qu’entre 2012 et 2019, il avait conspiré avec une autre personne pour donner à des investisseurs de fausses informations sur une entreprise établie en Floride, Fraud Guarantee.

Fraud Guarantee était présentée comme une entreprise capable de protéger les investisseurs contre la fraude. M. Giuliani a accepté 500 000 $ de la société pour agir en tant que consultant, mais n’a pas été accusé d’actes répréhensibles ni de crimes.

Lors de l’audience de détermination de la peine, plusieurs personnes qui ont perdu de l’argent en investissant dans les entreprises commerciales de Lev Parnas ont fait des déclarations. L’avocat Charles Gucciardo a déclaré qu’il avait transféré 500 000 $ dans un compte bancaire appartenant à M. Giuliani pour soutenir les activités de Fraud Guarantee.

Il a dit qu’il ne blâmait pas M. Giuliani pour son lien avec une entreprise qui n’a jamais semblé décoller, mais qu’il blâmait plutôt Lev Parnas, affirmant que ce dernier «manquait d’argent et devait maintenir sa relation avec M. Giuliani en vie». M. Gucciardo a déclaré qu’au lieu de travailler sur les activités de Fraud Guarantee, Lev Parnas «est parti faire des affaires avec la marijuana à Las Vegas».

Lev Parnas a pleuré en s’excusant auprès de ses victimes, se retournant parfois pour essayer de les regarder pendant qu’il parlait.

«Je veux m’excuser auprès de toutes les victimes que j’ai blessées. Ce sont tous des gens qui sont mes amis, tous ceux qui m’ont fait confiance et je leur ai menti pour faire avancer mon agenda personnel», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.