Un autobus touristique fonce dans des clôtures au 24 Sussex

OTTAWA — Un autobus aquatique qui offre des visites touristiques à Ottawa a foncé dans des barrières à l’entrée du 24 Sussex, la résidence officielle du premier ministre qui est inoccupée.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a indiqué avoir été avisé de l’incident peu après 9h, mercredi, et que personne n’a été blessé. Des agents de patrouille ont été dépêchés sur place.

La compagnie offrant des tours guidés à bord de ces autobus, Lady Dive Tours, a fait savoir à La Presse Canadienne que l’incident est survenu durant des tests de routine qui sont faits chaque matin.

Seul le conducteur était à bord du véhicule et il n’a pas été blessé, a affirmé un responsable des relations avec les médias.

Lady Dive Tours menait des vérifications, mercredi, pour déterminer la cause exacte de l’incident. Le directeur des opérations pour l’entreprise, Leon Harris, a dit que l’autobus allait être remorqué dans un garage et retiré de circulation pour le reste de la saison touristique.

Dans un premier temps, l’autobus a été remorqué plus loin sur la rue Sussex, près de l’ambassade de France. Si le véhicule ne semblait pas fortement endommagé, une vaste portion de clôture a été complètement renversée.

Des rubans de police entouraient le lieu de l’incident et des employés de la Commission de la capitale nationale (CCN), qui est responsable des résidences officielles, étaient sur place.

Une porte-parole de la CCN a soutenu que l’organisation s’affairait à sécuriser les lieux et qu’elle «coopère avec l’enquête policière».

Le premier ministre Justin Trudeau n’habite pas au 24 Sussex puisque l’édifice nécessite d’importants travaux de réfection. Il réside plutôt à Rideau Cottage, situé sur les terrains de Rideau Hall, la résidence officielle de la gouverneure générale.

Dans un autre incident qui ne semblait pas avoir de lien, un conducteur a été arrêté après avoir foncé dans une grille d’entrée de la rue Wellington donnant accès à la colline parlementaire.

Le SPO a indiqué que la collision est survenue vers 3h30, tôt mercredi matin. Les infrastructures de sécurité ont empêché le véhicule de pénétrer sur les lieux et la clôture n’a été que légèrement endommagée, a-t-on précisé.

Un agent qui se trouvait à proximité a aussitôt procédé à l’arrestation de l’homme, a précisé le SPO.

«L’enquête policière se poursuit et des accusations s’ensuivront», a-t-on déclaré par communiqué, mercredi en fin d’avant-midi.

L’enquête est menée en collaboration avec le Service de protection parlementaire.

La rue Wellington, située en face de la colline parlementaire, est fermée à la circulation normale depuis février dernier, quand des manifestants du «Convoi de la liberté» ont paralysé le centre-ville de la capitale fédérale pendant des semaines.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.