Un autre suspect est arrêté pour le vol de 180 ruches et de millions d’abeilles

JOLIETTE, Que. – Un deuxième suspect a été arrêté relativement au vol de plus de 180 ruches et de cinq millions d’abeilles commis à Saint-Valère, près de Victoriaville, à la fin avril.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), l’homme de 43 ans, originaire de Mandeville, dans Lanaudière, s’est rendu aux autorités policières, vendredi, vers 17h30, à Joliette. Il comparaîtra lundi au palais de justice de Victoriaville, dans le Centre-du-Québec.

Jeudi, son frère, âgé de 36 ans, avait comparu au même endroit, relativement à cette affaire.

Il avait été arrêté par la SQ, mercredi, à Mandeville.

Les abeilles de l’entreprise familiale Miel Labonté n’ont toutefois pas été retrouvées, a indiqué la SQ, et l’enquête se poursuit.

La valeur de ces ruches — avec ses habitantes — est d’environ 200 000 $, avait auparavant indiqué le président de Miel Labonté, Jean-Marc Labonté. Elles auraient été subtilisées à leur propriétaire entre le 24 et le 26 avril.

Les ruches sont de fabrication artisanale et chacune d’entre elles porte l’inscription «Miel Labonté», précise la SQ qui demande l’aide du public pour retracer d’autres suspects ou les ruches.