Un avion-cargo russe est bloqué à l’aéroport Pearson depuis l’invasion de l’Ukraine

TORONTO — Un avion-cargo russe bloqué à l’aéroport international Pearson de Toronto depuis l’invasion de l’Ukraine accumule des frais de stationnement de plus de 1000 $ par jour.

Le gros Antonov 124 immatriculé en Russie, exploité par le transporteur de fret Volga-Dnepr, est stationné à Pearson depuis le 27 février.

L’avion-cargo était arrivé au Canada pour livrer une cargaison de tests rapides de dépistage de la COVID-19.

Mais quelques heures plus tard, le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, a annoncé que le Canada fermait son espace aérien à tous les avions russes, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine, lancée le 24 février.

La porte-parole de Pearson, Tori Gass, a déclaré jeudi que l’avion bloqué était soumis aux tarifs de stationnement habituels de l’aéroport tant qu’il demeurait garé sur place. Elle précise que ces frais s’élèvent actuellement à 1065,60 $ par jour.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.