Un bateau de croisière frappé par un norovirus est arrivé à Halifax

HALIFAX – Un bateau de croisière transportant des centaines de personnes tombées malades en raison d’une apparente épidémie de gastro-entérite est arrivé à Halifax, mercredi.

Des dizaines de passagers ont quitté le Balmoral pour monter à bord d’autobus touristiques, suivis du personnel des autorités portuaires qui ont essuyé les rampes et les écrans avec un désinfectant.

Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis avaient précisé mardi qu’environ 280 personnes à bord du Balmoral avaient contracté une maladie sans doute causée par un norovirus.

Une porte-parole de l’entreprise Fred. Olsen Cruise Lines a cependant indiqué que la majorité des passagers et de l’équipage se portaient mieux.

Rachael Jackson avait affirmé mardi que seuls sept passagers avaient été assignés à leur cabine sur les 1434 voyageurs et membres du personnel que compte le Balmoral.

Le Balmoral est arrivé à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, lundi, dans le cadre d’un voyage s’étant amorcé le 16 avril à Southhampton, au Royaume-Uni, et devant se terminer le 20 mai.