Un bébé phoque aurait été séparé de sa mère par un citoyen bien intentionné

Un bébé phoque âgé de quelques semaines est en convalescence après avoir possiblement été séparé de sa mère par un résidant de Terre-Neuve-et-Labrador bien intentionné qui pensait que le petit avait été abandonné.

Une porte-parole de Pêches et Océans Canada a raconté, vendredi, qu’un homme avait trouvé le phoque seul sur une plage du village de St. Vincent et l’avait ramené chez lui, croyant qu’il était affamé.

Selon Jan Woodford, le ministère a reçu plusieurs appels concernant l’animal et a conseillé au citoyen de le ramener sur la plage dans l’espoir qu’il retrouve sa maman, en vain.

Mme Woodford a indiqué qu’il n’avait pas été possible de déterminer si le phoque était déjà orphelin lorsque l’homme l’avait trouvé ou si le fait de l’avoir retiré de la plage avait mené à son abandon.

Le petit a été transporté au centre de réhabilitation Hope For Wildlife à Seaforth, en Nouvelle-Écosse, où il a été traité pour déshydratation sévère.

Nicole Payne, une bénévole du centre, a affirmé que le phoque, baptisé Glennic en hommage à deux de ses sauveteurs, avait pris du poids et pourrait être réintroduit dans son habitat naturel d’ici deux ou trois mois.

Le centre a rappelé aux citoyens de ne pas intervenir lorsqu’ils voient un animal malade ou blessé et de plutôt prévenir les autorités, comme Pêches et Océans.