Un Boeing sur la trajectoire de vol d’un appareil d’Air Canada, en Californie

LOS ANGELES, États-Unis – Le bureau américain de la sécurité des transports enquête sur une erreur commise par une contrôleuse aérienne, qui a mis un gros porteur sur la trajectoire de vol d’un appareil d’Air Canada, la semaine dernière en Californie.

Un Boeing 777 de la compagnie taïwanaise EVA qui avait quitté l’aéroport de Los Angeles à 1 h 20, dans la nuit de vendredi, a reçu une directive de vol erronée du contrôle aérien à San Diego. La contrôleuse a demandé aux pilotes de virer à gauche plutôt qu’à droite, selon la chaîne de télévision KABC-TV. Cette directive mettait l’avion de ligne taïwanais sur la trajectoire de vol d’un avion d’Air Canada qui venait de décoller.

Lorsqu’elle a réalisé son erreur, la contrôleuse a immédiatement demandé au pilote d’EVA de changer de cap, mais il a fallu une bonne minute, et un peu d’insistance, avant que le Boeing ne modifie enfin sa trajectoire de vol.

Le porte-parole de l’Administration fédérale de l’aviation, Ian Gregor, a indiqué mardi que les deux appareils ont quand même conservé entre eux une distance réglementaire pendant l’incident.

Les règles exigent que deux avions soient séparés d’au moins trois milles (4,8 km) latéralement et de 2000 pieds (610m) verticalement lorsqu’ils survolent des obstacles comme des montagnes. Lors de l’incident de vendredi, les deux avions survolaient les montagnes au nord de Los Angeles.

M. Gregor a soutenu que la contrôleuse de la circulation aérienne avait pris immédiatement les mesures pour tenir les deux appareils à bonne distance et pour s’assurer que l’avion d’EVA conserve une bonne altitude.