Un cachalot retrouvé mort avait ingéré 150 kg d’équipement de pêche

HALIFAX — Un cachalot retrouvé échoué en Nouvelle-Écosse au début du mois est mort de faim après avoir ingéré 150 kilogrammes de matériel de pêche, a annoncé vendredi l’organisme Marine Animal Response Society (MARS). 

La directrice générale du groupe de conservation a déclaré que l’animal de 14 mètres et pesant plus de 28 tonnes avait été aperçu mal en point à proximité d’une plage rocailleuse de la côte ouest du Cap-Breton, le 4 novembre dernier.

«Apercevoir un cachalot si près de la rive et si maigre sont de signes très inquiétants», a précisé Tonya Wimmer lors d’un entretien vendredi.

Elle mentionne que dans les jours qui ont suivi, on leur a rapporté la mort du cétacé près des rives de Craigmore, non loin de Judique au Cap-Breton.

Une nécropsie a été pratiquée le 10 novembre par une équipe du Réseau canadien pour la santé de la faune et du ministère des Ressources naturelles et renouvelables de Nouvelle-Écosse. C’est à ce moment que l’on a pu constater la présence de 150 kg de matériel de pêche dans l’estomac de l’animal. On parle d’emballages, de cordages, de filets, de gants et autres articles.

«On a commencé à voir de l’équipement et puis ça n’a fait que continuer. Nous avons réalisé l’ampleur de ce dont on était témoin et nous étions horrifiés», a soutenu Mme Wimmer.

Les cachalots s’alimentent en plongeant profondément en mer pour avaler poissons et calmars. Ils se servent de leur gueule comme d’un aspirateur et ingèrent tout ce qui se trouve sur le fond marin, explique Mme Wimmer.

Ils sont ainsi à risque d’ingérer toutes sortes d’objets non comestibles qui se retrouvent au fond de l’eau.

En raison de leur mode d’alimentation, il n’est pas rare que les cachalots avalent de l’équipement de pêche, mais jamais Mme Wimmer n’avait vu autant de matériel à l’intérieur d’un animal.

Elle explique que lorsque l’estomac de l’animal est bourré de déchets, il lui est impossible d’ingérer et de digérer des aliments convenablement, ce qui mène éventuellement à sa mort. 

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.