Un Calgarien qui se serait joint à Daech en Syrie est accusé de terrorisme

CALGARY — Des accusations liées au terrorisme ont été déposées contre un homme de Calgary à la suite de ce que la police dit être une enquête complexe et de longue haleine qui aura duré sept ans.

Hussein Sobhe Borhot, âgé de 34 ans, est accusé d’avoir participé à une activité d’un groupe terroriste et d’avoir commis une infraction au profit d’un groupe terroriste.

Des enquêteurs de l’Équipe intégrée de la sécurité nationale de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirment que l’accusé s’est rendu en Syrie entre mai 2013 et juin 2014 pour se joindre aux combattants de Daech (le groupe armé État islamique).

Ils allèguent que l’organisation lui a donné une formation et que Hussein Sobhe Borhot a sciemment commis un enlèvement pour le compte de celle-ci.

«Le Canada n’est pas à l’abri des menaces terroristes», a soutenu la surintendante Stacey Talbot, l’officière responsable de la division albertaine de l’équipe de sécurité nationale, dans un communiqué.

«Dans le cadre d’une démarche intégrée d’application de la loi, la GRC et ses partenaires sont mieux placés pour prévenir, détecter et dissuader les menaces pour la sécurité nationale du Canada et y répondre», a-t-elle ajouté.

Hussein Sobhe Borhot est présentement détenu. Il doit comparaître devant le tribunal à Calgary vendredi.

La GRC poursuit son enquête et précise qu’elle pourrait déposer d’autres accusations et procéder à d’autres arrestations.

Laisser un commentaire
Les plus populaires