Un Canadien est l’un des nombreux blessés de la tragédie survenue à Séoul

Un Canadien a été blessé lors de la tragique bousculade qui a tué plus de 150 personnes à Séoul, en Corée du Sud, a indiqué Affaires mondiales Canada, dimanche.

L’agence a ajouté que les officiels canadiens étaient en contact avec les autorités locales pour obtenir plus de renseignements et fournir de l’aide consulaire à ceux qui en ont besoin.

Aucune précision ne sera donnée sur le Canadien blessé par respect pour sa vie privée.

Affaires mondiales Canada recommande aussi aux Canadiens présents à Séoul de ne pas visiter l’endroit où la tragédie est survenue, de respecter les zones délimitées, de suivre les instructions des autorités locales et de contacter l’ambassade du Canada à si on a besoin d’une assistance consulaire à la suite de cet incident.

«Le Canada présente ses plus sincères condoléances aux familles et amis des personnes tuées lors des festivités d’Halloween d’hier et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées», a mentionné le ministère dans un communiqué publié dimanche.

«À nos amis de la Corée du Sud, nous sommes à vos côtés en cette période difficile.»

Les autorités sud-coréennes ont porté à 153 le bilan des victimes de la bousculade. Ces victimes sont en grande majorité âgées de la vingtaine ou de la trentaine. Elles ont été écrasées dans une allée étroite du quartier d’Itaewon lors d’un mouvement de foule survenu au terme d’une grande fête d’Halloween.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes s’étaient rassemblées pour célébrer, samedi soir.

La tragédie a bouleversé bon nombre de Coréens installés au Canada.

JeongWoong Seo vit à Montréal. Elle ne croit pas connaître quelqu’un qui aurait été affecté, toutefois, sa paroisse en a discuté dimanche.

«Aujourd’hui, nous avons parlé de ça pendant la messe, raconte-t-elle. C’est très, très triste.»

Michaela Le, de Vancouver, partage le sentiment.

«Mon cœur est brisé, surtout en apprenant qu’il y avait tant de jeunes personnes mortes», reconnaît-elle.

La communauté coréenne a été stupéfaite par ce qui s’est déroulé, ajoute-t-elle. Les membres n’ont pas encore eu l’occasion de se rassembler formellement et discuter de la tragédie. Il est donc encore trop tôt pour annoncer du soutien pour ceux qui sont affectés.

«C’est si triste, si triste pour l’ensemble du pays et même pour ceux qui vivent à l’étranger d’entendre une histoire comme celle-là», dit Mme Le.

Susan Shin, qui travaille au sein d’une association de soutien pour la communauté coréenne de Toronto, dit avoir appris la nouvelle lors d’une discussion de groupe sur internet.

«Nous éprouvons un profond chagrin.»

À l’instar de plusieurs autres chefs de gouvernement, le premier ministre Justin Trudeau a offert ses condoléances à la Corée du Sud.

«Je pense aux personnes touchées par cette tragédie et je souhaite un prompt rétablissement à celles qui ont été blessées», a écrit M. Trudeau.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.