Un comité prend forme pour enquêter sur l’assaut du Capitole

WASHINGTON — La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a nommé jeudi la représentante républicaine Liz Cheney et sept démocrates à un nouveau comité responsable d’enquêter sur l’assaut du 6 janvier au Capitole.

Il sera dirigé par le représentant démocrate Bennie Thompson, le président du comité de sécurité intérieure. 

Les membres nommés devront enquêter sur ce qui n’a pas fonctionné autour du Capitole lorsque des centaines de partisans de l’ancien président Donald Trump ont fait irruption dans le bâtiment et ont interrompu la certification de la victoire du président Joe Biden.

Liz Cheney a affirmé dans un communiqué qu’elle était «honorée» de siéger au comité et que «le Congrès est obligé de mener une enquête approfondie sur l’attaque la plus grave contre notre Capitole depuis 1814».

La Chambre a approuvé la création du comité, mercredi, malgré les objections des républicains. Mme Cheney, qui a été démise de ses fonctions à la direction du Parti républicain cette année en raison de ses critiques à l’encontre de M. Trump, était l’une des deux seules élues républicaines à avoir soutenu la formation du comité. L’autre représentant républicain ayant voté en faveur est Adam Kinzinger de l’Illinois, aussi critique de Donald Trump.

Nancy Pelosi, cheffe des démocrates au Congrès, a formé le comité après que les républicains du Sénat aient bloqué une enquête indépendante et bipartite.

Les autres membres démocrates du groupe seront les représentants Jamie Raskin du Maryland, Zoe Lofgren de la Californie, Elaine Luria de la Virginie, Stephanie Murphy de la Floride et Pete Aguilar du Texas.

Des menaces au Parti républicain

Le chef de la minorité à la Chambre, Kevin McCarthy, aurait menacé lors d’une réunion à huis clos ses collègues républicains de leur retirer leurs affectations en comité s’ils acceptaient une nomination de Mme Pelosi, a confié sous le couvert de l’anonymat un haut responsable républicain de la Chambre, jeudi.

Les républicains se sont plaints que le comité sera majoritairement composé de démocrates et produira un rapport biaisé et partisan, même s’ils ont précédemment sabordé une précédente tentative démocrate de former une commission bipartite.

Nancy Pelosi avait le pouvoir de nommer un président et au moins huit des 13 membres. La résolution lui donne également son mot à dire dans la nomination des cinq autres membres, après consultation auprès de Kevin McCarthy. Il n’a pas été précisé pour le moment quand seront nommés les autres membres. 

Les dirigeants républicains n’ont pas non plus indiqué s’ils participeront au nouveau comité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.