Un comité rejette le plan de déplacement des cerfs du parc Michel-Chartrand

LONGUEUIL, Qc — Un plan de déplacement des cerfs de Virginie du parc Michel-Chartrand à Longueuil a échoué après qu’un comité d’éthique a jugé la stratégie dangereuse.

Environ la moitié de la population devait être tuée parce que, selon les responsables, le nombre de cerfs de Virginie était le double de ce que le parc de la municipalité de la Rive-Sud peut supporter.

Mais la Ville de Longueuil a fait volte-face et a amorcé le processus pour déplacer les cerfs dans un sanctuaire à la suite de protestations de citoyens.

Le plan de relocalisation soumis par un groupe de sauvetage des animaux a été analysé par un comité d’éthique vétérinaire, qui a conclu que la stratégie ne fonctionnerait pas.

Le président du comité d’éthique, Jean-Pierre Vaillancourt, a déclaré vendredi que le plan soulevait trop de questions et présentait plusieurs problèmes à chaque étape du processus proposé pour déplacer les animaux.

Il a affirmé que la stratégie du groupe aurait mis en danger la vie des cerfs et des responsables de l’opération.

Laisser un commentaire