Un comité se penche sur l’affaire Matthew de Grood, qui a poignardé 5 personnes

CALGARY – Un comité d’examen délibère ces jours-ci, en Alberta, sur le cas d’un homme de Calgary qui a poignardé cinq étudiants et qui a par la suite été jugé non criminellement responsable.

Les détails de l’audience de Matthew de Grood, au cours de laquelle ont été évoqués les traitements qu’il a suivis, les progrès qu’il a réalisés et des déclarations de victimes provenant des familles de défunts, ne peuvent être dévoilés.

Une interdiction de publication provisoire a été imposée jusqu’à mercredi.

Des psychiatres et d’autres spécialistes qui travaillent auprès de Matthew de Grood au Centre psychiatrique Southern Alberta Forensic seront entendus d’ici là.

Le comité décidera si M. de Grood pourra bénéficier de certains privilèges, comme des sorties sous escorte, en évaluant sa dangerosité, sa santé mentale et la possibilité qu’il soit réhabilité.

Matthew de Grood, âgé de 24 ans, avait été jugé non criminellement responsable des morts de Lawrence Hong, Joshua Hunter, Kaitlin Perras, Zackariah Rathwell et Jordan Segura survenues au cours d’une fête qui se déroulait dans une résidence privée en 2014.