Un couple gai dépose une plainte contre une division scolaire du Manitoba

WINNIPEG – Une division scolaire manitobaine fait l’objet d’une plainte auprès de la Commission des droits de la personne du Manitoba en raison de sa politique interdisant les discussions sur l’orientation sexuelle en classe.

Michelle McHale et Karen Phillips affirment que l’un de leurs enfants fréquentant une école de la Division scolaire de Hanover à Steinbach, dans le sud de la province, a été victime d’intimidation à cause de l’homosexualité de ses parents.

Mme McHale a raconté qu’elle s’était plainte au directeur, mais que celui-ci lui avait répondu que la politique de la division interdisait toute conversation sur les relations entre personnes du même sexe dans les classes du primaire et du premier cycle du secondaire.

Dans leur plainte à la Commission, les deux femmes soutiennent que la Division scolaire de Hanover a failli à son devoir de créer un environnement sécuritaire et inclusif pour ses élèves.

La division n’a pas encore réagi à la plainte.

Dans un communiqué publié en avril, la Division scolaire de Hanover avait assuré qu’elle suivait le programme établi par le gouvernement provincial et exigeait de ses enseignants qu’ils donnent des réponses adaptées à l’âge des élèves.