Un cyclone matraque l’Australie-Occidentale, dans le nord du pays

PERTH, Australie — Un puissant cyclone a causé de lourds dégâts dans plusieurs villes de l’Australie-Occidentale au cours des dernières heures, mais on ne rapporte aucune perte de vie pour le moment.

Le cyclone Seroja a touché terre peu après la tombée du jour dimanche, avec des rafales de 170 kilomètres/heure.

Environ 70 % des édifices de Kalbarri, une ville de 1400 habitants à quelque 600 kilomètres au nord de la capitale régionale, Perth, ont été endommagés, selon le chef des services de secours, Darren Klemm.

Environ 30 % de ces dégâts sont «importants», a-t-il ajouté.

D’autres villes côtières ont aussi été touchées. La firme Western Power rapporte que 31 500 clients sont privés d’électricité.

Des cyclones d’une telle puissance sont rares en Australie.

Les rafales enregistrées à Kalbarri et à proximité seront probablement les «plus puissantes en 50 ans», a prévenu le service météorologique national.

Le dernier cyclone d’intensité comparable dans la région avait frappé en 1956. Des vents de 140 kilomètres/heure avaient alors fouetté la ville portuaire de Geraldton, à 160 kilomètres au sud de Kalbarri.

Les inondations et les glissements de terrain causés par Seroja ont fait au moins 174 morts et 48 disparus en Indonésie et au Timor-Oriental la semaine dernière.

Certains secteurs de Kalbarri ont été plus touchés que d’autres, mais toute la ville a été affectée, a dit un dirigeant local, Steve Cable.

Des poteaux électriques et des arbres ont été renversés, des toits ont été arrachés et les rues sont jonchées de débris.

«Même certains édifices plus modernes n’ont pas résisté, a dit M. Cable. Des arbres avec des branches de bonne taille se sont cassés comme des carottes.»

La tempête a perdu beaucoup de sa puissance et est repartie en mer lundi, près de la ville d’Esperance.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire