Un découpage électoral pour améliorer la représentation des minorités

HALIFAX — Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse souhaite faciliter l’élection de candidats acadiens et afro-néo-écossais dans certaines circonscriptions.

Le leader du gouvernement en chambre, Geoff MacLellan, a proposé des modifications à la loi sur l’Assemblée législative — House of Assembly Act — qui énonce les règles du découpage électoral.

Le projet de loi met la table pour une délimitation électorale qui assurerait l’équilibre entre la parité des électeurs et la représentation des minorités, selon M. MacLellan.

Les nouvelles règles prévoient que le nombre d’électeurs atteindra un certain seuil, mais qu’il y aura quelques exceptions selon la géographie, ainsi que selon des facteurs historiques, culturels et linguistiques.

Les amendements prépareraient aussi le terrain pour la création de circonscriptions dites «non contiguës», une suggestion qui fait déjà l’objet de critiques, a admis le leader.

Le projet de loi n’impose pas un nombre maximal de districts électoraux, mais M. MacLellan dit être ouvert à discuter d’un plafond ou d’une limite acceptable de sièges.

Le projet de loi fera l’objet de débats dans les prochaines semaines et une nouvelle commission doit conclure ses travaux d’ici la fin de la session du printemps de l’assemblée législative.