Un député albertain plaide coupable d’avoir piraté le site web du réseau de la santé

EDMONTON — Un député indépendant de l’Assemblée législative de l’Alberta a plaidé coupable d’avoir utilisé un ordinateur pour pirater le système informatique du réseau de la santé de la province.

Thomas Dang a enregistré son plaidoyer de culpabilité vendredi matin en Cour provinciale et un porte-parole du député a confirmé l’information par communiqué.

Pour son geste, l’élu est passible d’une amende. Sa peine devrait lui être signifiée le 29 novembre prochain.

M. Dang, député indépendant de la circonscription d’Edmonton-Sud, ne prévoit pas briguer de nouveau mandat lors des élections prévues au printemps prochain.

Il était auparavant membre du caucus du NPD, mais il a claqué la porte il y a près d’un an quand la GRC a débuté son enquête au sujet d’un acte de piratage du site web du gouvernement dédié à la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Thomas Dang a plus tard reconnu avoir utilisé son ordinateur pour tenter de valider une information reçue d’un citoyen selon laquelle des failles de sécurité permettaient d’accéder facilement à des données personnelles de nature médicale.

Plus tard, il a admis qu’après s’être buté à quelques obstacles en tentant de trouver une manière de percer la plateforme, il a utilisé la date de naissance et les dates de vaccination du premier ministre Jason Kenney – des informations accessibles en ligne – pour déjouer les barrières de sécurité de la plateforme.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.