Un doyen universitaire démissionne après avoir dénigré les partisans de Biden

VIRGINIA BEACH, Va. — Un doyen d’une université de la Virginie a démissionné après avoir affirmé sur Facebook que les partisans de Joe Biden sont «ignorants, anti-américains et anti-chrétiens».

La presse locale rapporte que la démission a été annoncée en ligne lundi par l’université Virginia Wesleyan.

L’institution de Virginia Beach a précisé que Paul Ewell a démissionné de son poste de doyen et de professeur de gestion, affaires et économie.

Dans son message, M. Ewell demandait aux partisans de M. Biden de ne plus être ses amis sur Facebook. Il les accusait d’avoir corrompu non seulement l’élection, mais aussi «notre jeunesse (…) notre pays».

Il a fait ces commentaires sur sa page privée, mais une capture d’écran a commencé à circuler. La presse locale a rapporté l’affaire la semaine dernière.

Le président Donald Trump a repris sur Twitter un texte de l’Associated Press à ce sujet en qualifiant le tout de «Progrès!», apparemment en appui à M. Ewell.

Une porte-parole de l’université avait indiqué la semaine dernière que M. Ewell s’était excusé, mais elle a refusé de commenter plus avant après l’annonce de lundi.

M. Ewell a déclaré au journal étudiant qu’il était en colère, qu’il regrettait ce qu’il avait dit et que ses propos avaient dépassé sa pensée. Il a admis ne pas avoir donné le bon exemple de ce qu’un bon chrétien devrait être.

M. Ewell a ajouté qu’on devrait tous être moins rapides sur la colère et plus rapides sur le pardon.

Laisser un commentaire