Un élection partielle se déroulera dans Mississauga-Lakeshore le 12 décembre

OTTAWA — Les électeurs de Mississauga-Lakeshore, dans la région du Grand-Toronto, se rendront aux urnes pour choisir leur nouveau député le 12 décembre.

Le siège est devenu vacant plus tôt cette année lorsque l’ancien député libéral Sven Spengemann a annoncé qu’il démissionnait pour occuper un poste aux Nations Unies.

Les libéraux du premier ministre Justin Trudeau espèrent qu’il sera remplacé par l’ancien ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, qui a représenté une circonscription provinciale à Mississauga pendant plus d’une décennie.

La circonscription a habituellement élu des députés libéraux, sauf lorsque les conservateurs l’ont détenue sous le gouvernement majoritaire de l’ancien premier ministre Stephen Harper, de 2011 à 2015.

Aux élections de 2021, M. Spengemann l’avait emporté par 3523 votes devant le conservateur Michael Ras.

Ron Chhinzer, un agent de la police régionale de Peel, se présente pour les conservateurs à l’élection partielle, la première depuis que Pierre Poilievre est devenu chef du parti.

Julia Kole, une ancienne adjointe de circonscription provinciale de la région, est la candidate du Nouveau Parti démocratique, tandis que Mary Kidnew, une résidente de Mississauga, représentera le Parti vert.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.