Un embâcle et les pluies de la fin de semaine inquiètent au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Un énorme embâcle sur le fleuve Saint-Jean à Perth-Andover, au Nouveau-Brunswick, suscite des inquiétudes.

L’embâcle de quatre kilomètres de long a inondé une partie de la route 105 menant à la Première Nation de Tobique et a entraîné la fermeture de trois écoles dans la région, près de la frontière du Maine.

Le porte-parole du programme Surveillance des cours d’eau du Nouveau-Brunswick, Geoffrey Downey, a déclaré qu’un poste de commandement mobile a été mis en place pour que les responsables surveillent le mouvement des glaces.

Il dit qu’il y a aussi des embâcles à Sainte-Anne-de-Madawaska et à Hartland, dans l’ouest de la province.

M. Downey souligne que les fortes pluies de la fin de semaine ont intensifié les courants dans certaines rivières et certains ruisseaux, forçant deux véhicules à quitter la route.

Dans un cas, un ponceau a été emporté au nord de Moncton, et dans l’autre, un camion a été poussé hors de la route par les eaux de crue près de Sussex. Un homme a dû être secouru par un bateau depuis le toit de son camion.

Laisser un commentaire