Un employé gravement blessé à bord d’un nouveau bateau de la Société des traversiers

MONTRÉAL — Un membre d’équipage a été gravement blessé la semaine dernière à bord d’un tout nouveau bateau de la Société des traversiers du Québec (STQ) sur la Basse-Côte-Nord. L’homme se serait possiblement retrouvé piégé par une forte chute de la pression à l’intérieur de la salle des machines.

L’incident s’est produit jeudi dernier, le 13 octobre, à bord du NM Rivière-Saint-Augustin, alors qu’il se trouvait en transit entre les villages de Chevery et de Saint-Augustin. Ces municipalités se situent entre La Romaine et Blanc-Sablon, près de la limite du Labrador.

Selon la Sûreté du Québec, un appel d’urgence a été reçu vers 9h45, le matin du 13 octobre, pour signaler l’incident sur le bateau. Le corps de police dit toutefois avoir cédé la responsabilité de l’enquête au Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada qui devra tenter de comprendre les circonstances ayant mené au drame.

Du côté de la STQ, le conseiller en communication Bruno Verreault a confirmé par courriel qu’une personne «a été prise en charge sur le navire et a été évacuée rapidement».

Deux inspecteurs de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont aussi été dépêchés sur place. Ils devront déterminer s’il s’agit bien d’un accident de travail et si une enquête approfondie est nécessaire, a fait savoir la responsable des communications de la CNESST pour la région de la Côte-Nord, Allison Ouellet.

D’après des informations obtenues par La Presse Canadienne, la victime était le chef mécanicien à bord du navire. Peu après le départ du quai de Chevery, l’homme se serait possiblement retrouvé coincé à l’intérieur de la salle des machines quand l’air aspiré par le moteur aurait créé un phénomène de succion dans la pièce, venant sceller toutes les portes s’ouvrant vers l’extérieur.

D’autres membres de l’équipage seraient parvenus à lui porter secours en utilisant la seule porte s’ouvrant vers l’intérieur. Ils auraient alors trouvé l’homme gravement mal en point, possiblement en raison du manque d’oxygène. Ils ont procédé à son évacuation sur le pont. Il aurait ensuite été évacué sur un autre navire de la STQ, le NM Les Eaux scintillantes, qui effectue la traverse entre Harrington Harbour et Chevery, avant d’être transporté à l’hôpital par voie aérienne.

Le NM Rivière Saint-Augustin est un tout nouveau navire construit par Industries Océan, une filiale du Groupe Océan, au coût de 5,5 millions $. D’après un récent communiqué de presse, il a été officiellement livré à la STQ le 24 août dernier.

On y précise qu’il «a été conçu spécifiquement pour répondre aux exigences du transport de marchandises dans la région maritime de la Basse-Côte-Nord et de la rivière Saint-Augustin». Ce bateau doit venir prendre la relève du chaland et du remorqueur qui servent actuellement au transport de marchandises jusqu’au village de Saint-Augustin.

La livraison de marchandises dans cette région côtière se fait principalement à bord du NM Bella-Desgagnés, mais ce navire ne peut pas naviguer dans la rivière Saint-Augustin. Les biens doivent donc être acheminés par une autre embarcation entre le quai de Pointe-à-la-Truite et Saint-Augustin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.