Un employé quitte le cabinet de Justin Trudeau à la suite d’une enquête

MONTRÉAL — Un employé du cabinet de Justin Trudeau a quitté ses fonctions à la suite d’une enquête menée sur des allégations dont la nature n’a pas été précisée par le bureau du premier ministre.

Eleanore Catenaro, porte-parole du bureau du premier ministre, a confirmé dans un courriel vendredi soir que l’enquête portant sur Claude-Éric Gagné était terminée et que ce dernier n’était plus à l’emploi du cabinet.

M. Gagné, l’ancien directeur adjoint aux opérations du bureau du premier ministre, avait révélé en novembre dernier qu’il était congé forcé en raison d’une enquête sur des allégations à son sujet.

Il avait contesté la «véracité» des allégations et avait promis sa collaboration pour l’enquête.

Mme Catenaro a refusé de faire tout autre commentaire, «puisqu’il s’agit d’un dossier confidentiel».

Avant d’être employé au bureau du premier ministre, Claude-Éric Gagné a été organisateur en chef au Québec pour le Parti libéral du Canada pendant la campagne électorale de 2015.

Il avait travaillé auparavant dans les cabinets des anciens ministres québécois Yolande James et Claude Béchard.