Un énorme incendie fait rage au port de Beyrouth, un mois après les explosions

BEYROUTH — Un énorme incendie s’est déclaré jeudi au port de Beyrouth, provoquant la panique parmi les résidents traumatisés par l’explosion massive du mois dernier qui avait tué et blessé des milliers de personnes.

On ignore pour l’instant ce qui a causé l’incendie dans l’installation, qui a été décimée par l’explosion du 4 août lorsque près de 3000 tonnes de nitrate d’ammonium ont explosé, déclenchant des ondes de choc qui avaient fait exploser les fenêtres, les portes et les murs à des kilomètres de distance.

Une colonne de fumée noire s’échappait du port jeudi à midi, avec des flammes orange bondissant du sol. L’armée libanaise a déclaré que l’incendie avait débuté dans un entrepôt où de l’huile et des pneus sont placés dans une zone hors taxes du port, ajoutant que la lutte contre l’incendie était en cours et que des hélicoptères de l’armée participaient à l’opération.

Des habitants paniqués ont ouvert les fenêtres et se sont appelés pour se tenir au courant du nouvel incendie. Des chaînes de télévision locales ont déclaré que les entreprises qui ont des bureaux près du port ont demandé à leurs employés de quitter la zone. Les troupes libanaises ont fermé la route principale qui passe près du port, renvoyant le trafic vers d’autres zones.

L’explosion du 4 août a tué plus de 190 personnes, blessé environ 6 500 et endommagé des milliers de bâtiments dans la capitale libanaise. La vue d’un autre énorme incendie un mois plus tard a semé la panique parmi les résidents traumatisés par l’explosion du mois dernier.

Le porte-parole de la police, le colonel Joseph Msalam, a déclaré qu’il n’avait aucune information sur ce qui se passait dans le port, ajoutant que l’installation était actuellement sous le contrôle de l’armée.

Interrogé sur les informations selon lesquelles l’incendie aurait été causé par la combustion de pneus et d’huile, il a répondu: «Je ne sais pas. Cela pourrait être des conteneurs. Je ne sais vraiment pas ce qu’il y a là-bas. »

Laisser un commentaire
Les plus populaires