Un ex-PM de la C.-B. voit l’industrie du cannabis dans une ruée vers l’or

VICTORIA — L’ancien premier ministre de la Colombie-Britannique Mike Harcourt estime que le Canada est sur le point d’entrer dans une nouvelle ruée vers l’or, alors que plusieurs rêvent de faire fortune dans l’industrie de la marijuana.

Mais il croit que la période qui s’en vient fera aussi beaucoup de perdants, alors que s’affronteront des entrepreneurs qualifiés et d’autres qui le sont moins, même s’ils espèrent profiter du commerce du cannabis.

M. Harcourt a fait ces commentaires lors d’un discours prononcé au congrès annuel de l’association des pharmaciens de la Colombie-Britannique, à Victoria.

Selon lui, les groupes de professionnels comme les pharmaciens, qui ont de l’expertise dans la distribution de produits de qualité, seront à l’avant-garde de l’industrie de la marijuana lorsqu’il deviendra légal d’en consommer de façon récréative, plus tard cet été.

M. Harcourt a souligné que l’industrie ne pouvait pas ignorer le fait qu’elle sera en concurrence avec des gens liés au marché noir de la marijuana, puisqu’il s’agit de la plus grande culture agricole en Colombie-Britannique, évaluée à 6 milliards $ par année.

L’ancien premier ministre a noté qu’il était lui-même un acteur de l’industrie du cannabis, puisqu’il est le président du conseil d’administration de True Leaf Medicine, une société de marijuana médicinale britanno-colombienne.