Un ex-réserviste ontarien condamné pour des attouchements à la base de Halifax

HALIFAX — Un ancien réserviste de la Marine, originaire de Windsor, en Ontario, a été condamné à verser une amende de 2000 $ pour avoir tenté de toucher une femme contre son gré, à la base navale de Halifax.

Andreas Felipe Florian-Rodriguez, âgé de 20 ans, a plaidé coupable au chef d’accusation de conduite déshonorante. En plus de l’amende de 2000 $, il écope d’un blâme des Forces armées. Les avocats des deux parties avaient suggéré conjointement cette peine pour l’ancien matelot de troisième classe, qui ne fait plus partie de l’armée depuis l’an dernier.

M. Florian-Rodriguez avait d’abord été accusé de cinq chefs en vertu de la Loi sur la défense nationale, mais une accusation de voies de fait a plus tard été retirée, et il a été reconnu non coupable d’agression sexuelle et de comportement préjudiciable au bon ordre et à la discipline.

L’ex-réserviste a par ailleurs plaidé coupable à une autre accusation de comportement préjudiciable au bon ordre et à la discipline, pour avoir proféré plusieurs insultes sexistes à l’endroit d’une autre réserviste.

La cour martiale a appris qu’en avril 2016, pendant un cours avec d’autres réservistes à la base de Halifax, M. Florian-Rodriguez s’était plaqué contre une jeune femme, lui avait barré les bras au-dessus de la tête et avait tenté de glisser sa main dans le pantalon de la victime.

Le major Dominic Martin, avocat de la poursuite, a affirmé que la jeune femme avait demandé à l’accusé d’arrêter — ce qu’il a fait seulement à l’approche d’un camarade de classe.

La femme ne s’est pas adressée à la cour; à l’extérieur de la salle d’audience, elle s’est dite soulagée de voir maintenant cette affaire classée, même s’il lui a été pénible de revoir son agresseur.