Un expert externe pourra réviser les documents secrets confisqués à Trump par le FBI

WASHINGTON — Une juge fédérale a accepté lundi de nommer un expert juridique indépendant pour examiner les documents saisis par le FBI lors d’une perquisition au domicile de Donald Trump le mois dernier. 

Il s’agissait d’une demande des avocats de l’ancien président américain.

La juge Aileen Cannon a fait ce choix malgré les objections du département de la Justice, qui a affirmé qu’un expert juridique n’était pas nécessaire, en partie parce que les fonctionnaires avaient déjà fini d’examiner les documents potentiellement confidentiels. 

La juge avait précédemment signalé son ouverture à l’idée ce mois-ci, demandant à un avocat du département: «Quel mal cela ferait-il?»

Cette décision pourrait ralentir le rythme de l’enquête ministérielle sur la présence d’informations top secrètes à Mar-a-Lago, mais il est peu probable qu’elle affecte les conclusions de l’investigation.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.