Un festival de la Nouvelle-Écosse s’ouvre à toutes les identités de genre

KENTVILLE, N.-É. – Un festival de la Nouvelle-Écosse ayant couronné une reine chaque année depuis plus de 80 ans a décidé d’ouvrir la compétition aux participants de tous les genres et identités de genre.

Le festival Annapolis Valley Apple Blossom a indiqué qu’il accepterait tous les candidats, tant qu’ils ont obtenu leur diplôme d’études secondaires ou un équivalent et sont âgés de 18 à 23 ans.

Un communiqué publié par les organisateurs précise qu’ils souhaitent rendre l’événement plus inclusif et retirer les barrières pouvant empêcher une personne intéressée de participer.

L’organisatrice Alxys Chamberlain explique que les nouvelles règles signifient que le gagnant de la compétition sera nommé Reine Annapolisa ou simplement Annapolisa, si la compétition inclut à la fois des hommes et des femmes.

Si tous les candidats s’identifient au genre masculin, le titre donné sera plutôt celui de Roi Annapolisa.

Le concours organisé par le 85e festival annuel, qui commencera le 24 mai, a été lancé en 1933. Les candidats sont jugés selon leur personnalité, leur intelligence, leur clarté, leur maturité, leur grâce et leur comportement en général, selon le site web de l’événement.