Un feu de forêt incontrôlable détruit des dizaines de maisons à Perth en Australie

PERTH, Australie — Un incendie de forêt incontrôlable au nord-est de la ville de Perth sur la côte ouest australienne a détruit environ 30 maisons et en menaçait davantage mardi, alors que de nombreux habitants de la région ont déclaré qu’il était trop tard pour fuir.

L’incendie de près de 70 kilomètres carrés a commencé lundi et a fait rage dans la nuit près de la ville de Wooroloo, et des comtés de Mundaring, Chittering et Northam.

La ville de Swan a également été touchée. Le maire de Swan, Kevin Bailey, a déclaré que plus de 30 maisons auraient été détruites.

Le maire Bailey a également dit qu’un pompier avait été traité pour avoir inhalé de la fumée. Il n’y aurait eu aucun autre blessé.

Le département des services d’incendie et d’urgence de l’État d’Australie occidentale a déclaré que l’incendie avait brûlé 67 Km2 mardi.

Les habitants d’un tronçon de 25 kilomètres à l’ouest de Wooroloo jusqu’au parc national de Walyunga au nord-est de Perth avaient appris mardi qu’il était devenu trop dangereux de quitter leurs maisons.

«Vous devez vous mettre à l’abri avant l’arrivée du feu, car la chaleur extrême vous tuera bien avant que les flammes ne vous atteignent», indiquait le dernier avertissement.

Les routes à la sortie de la banlieue semi-rurale de The Vines, à la périphérie nord de Perth, étaient remplies de voitures qui tentaient de quitter les lieux.

La difficulté de circuler a entraîné certaines personnes à prendre la décision de ne pas quitter les lieux. Melissa Stahl, 49 ans, a reçu un message lui disant d’évacuer.

«Je pouvais sentir le feu et je suis sorti par l’arrière et toute la cour était remplie de fumée», a-t-elle raconté.

«Nous avons attrapé la literie, les photos, les deux enfants et le chien et sommes sortis de là», a-t-elle ajouté.

Dans d’autres zones menacées, des avertissements indiquaient aux gens de partir s’ils n’étaient pas prêts à combattre l’incendie.

Les alertes mentionnaient que le feu de brousse était imprévisible et que les conditions météorologiques changeaient rapidement.

La cause de l’incendie est inconnue

Le surintendant du département des incendies et des services d’urgence, Peter Sutton, a déclaré qu’environ 250 pompiers avaient été aux prises avec un incendie au comportement erratique.

«Cela a rendu très difficile, presque impossible … d’éteindre ce feu», a déclaré Peter Sutton.

Les incendies de forêt sont courants pendant l’été dans l’hémisphère sud. Cependant, la saison a été douce sur la côte sud-est de l’Australie, qui a été dévastée par des incendies massifs l’été dernier.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire