Un groupe de 36 sénateurs républicains appelle à la survie de l’ALÉNA

WASHINGTON — Un groupe de 36 sénateurs républicains a appelé l’administration Trump à ne pas retirer les États-Unis de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), mais plutôt à «moderniser» l’entente afin qu’elle «reflète mieux l’économie du 21e siècle».

«Moderniser l’ALÉNA pour accroître l’accès aux marchés, élargir les exportations dans le secteur énergétique pour maximiser la production intérieure et inclure des articles sur la propriété intellectuelle et le commerce en ligne rendront cette entente encore plus bénéfique pour les États-Unis», ont écrit les sénateurs, mardi, dans une lettre au président Donald Trump.

Les sénateurs ont fait valoir que les Canadiens et les Mexicains achetaient près de 500 milliards $ en biens manufacturés aux États-Unis chaque année, ce qui équivaut, selon eux, à 37 000 $ en revenus d’exportations pour chaque travailleur du secteur de la fabrication aux États-Unis.

Les exportations des États-Unis en agriculture vers le Canada et le Mexique ont quadruplé, de 8,9 milliards $ en 1993 à 38,1 milliards $ en 2016, soutient la lettre au président.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie