Un groupe de sénateurs presse Donald Trump de forcer un vote sur l’AEUMC

WASHINGTON — Un groupe de sénateurs américains presse le président Donald Trump d’accélérer la rédaction du texte final de l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) afin que le Congrès puisse voter sur son adoption avant la fin de l’année.

Les 12 sénateurs républicains, dont Pat Toomey de la Pennsylvanie, Lamar Alexander du Tennessee et Jeff Flake de l’Arizona, ont prévenu le président que l’approbation du pacte commercial serait plus difficile l’an prochain avec la prise de contrôle de la Chambre des représentants par les démocrates.

Le leader de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a déjà annoncé que le Congrès ne s’occuperait pas de cet accord avant le printemps prochain, mais ces commentaires ont été prononcés avant les élections de mi-mandat qui ont bouleversé les rapports de force à Washington.

Depuis, un certain nombre de représentants démocrates, incluant l’influente Nancy Pelosi, ont indiqué qu’ils souhaitaient voir des mécanismes de mise en œuvre renforcés concernant les clauses sur la main-d’oeuvre et sur l’environnement avant de ratifier l’AEUMC.

Pour procéder rapidement au vote, les sénateurs ont écrit à Donald Trump pour presser la Maison-Blanche de soumettre le texte juridique final et un énoncé de mesure administrative avant le 30 novembre, date à laquelle les trois pays devraient signer l’accord.

Reste à voir si le Congrès, qui fera face la semaine prochaine à la possibilité d’une nouvelle paralysie partielle du gouvernement, aura le temps de traiter le dossier de l’AEUMC même s’il reçoit le texte avant le 30 novembre.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie