Un homard géant pêché dans la baie de Fundy, puis remis à l’eau par un végane

ALMA, – Un homard plus gros qu’un gros bébé a été pêché cette semaine dans la baie de Fundy, puis acheté par un militant végane qui tenait à ce que l’animal soit remis dans son habitat naturel, vivant.

Catherine MacDonald, copropriétaire du restaurant-détaillant Alma Lobster Shop, dans le sud du Nouveau-Brunswick, avait d’abord acheté la bête qui a fait osciller la balance à 10,4 kilos (23 livres). Le gigantesque homard a été ramené par un pêcheur de St. Martins, au Nouveau-Brunswick.

Mme MacDonald précise que le homard, baptisé King Louie, était en parfaite santé, qu’il mesurait environ 120 cm et qu’il pourrait bien être âgé d’une centaine d’années.


À lire aussi:

Tourterelles: la chasse est ouverte


La restauratrice a indiqué avoir ensuite revendu l’imposant crustacé, pour la somme de 230 $, à un Néo-Écossais végane qui voulait que le homard soit retourné à l’eau. Son souhait a été exaucé, a confirmé Mme MacDonald.

King Louie a ainsi été transporté par bateau jusqu’à la baie de Fundy, a-t-elle raconté, pour ensuite être remis en liberté dans les eaux qui font face au village d’Alma.

«Il a fait le cycle complet», s’est exclamée Mme MacDonald, ajoutant combien elle avait trouvé le homard «beau».

«Rien ne peut s’opposer, en tant que prédateur, à un homard de 23 livres aussi gros, à part l’homme.»

Mais ce n’est pas le plus gros homard que Mme MacDonald aura vu dans sa vie: son père a accroché au mur de la boutique une pièce qui faisait à la pêche 11,8 kilos (26 livres), semble-t-il.

Et ce ne sera pas le plus singulier des homards passés par la boutique d’Alma: Mme MacDonald rappelle que la maison conserve plusieurs créatures bizarres dans un aquarium, dont un homard orange, un autre bleu, et un homard avec sur le dos, en forme de coeur, un agrégat de pouce-pieds, une autre espèce de crustacé.

Les commentaires sont fermés.

Faudrait inventer des sièges plus comforyables pour toutes les catégories de siège!, ce n’a pas de bon sens qu’on continue à traiter les gens comme des sardines toutes entassées !, Pour quand est-ce qu’on utilisera plus de créativité lors de la conception d’avions plus performants?