Un homme a été retrouvé calciné dans un logement de Côte Saint-Luc

MONTRÉAL — Le corps d’un homme a été retrouvé calciné à la suite d’un incendie survenu dans son logement de Côte Saint-Luc, lundi en fin d’après-midi. Selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), la thèse de l’incendie criminel est écartée.

De nombreux logements de l’édifice situé sur le chemin Kingsley ont dû être évacués lorsque l’incendie s’est déclenché, vers 17h40, dans un appartement du troisième étage.

Certaines personnes ont été incommodées par la fumée. Le Service de sécurité incendie de Montréal a indiqué qu’il s’agissait d’un incendie de deuxième alarme et a demandé au public d’éviter le secteur.

À l’intérieur, le corps de l’homme, dont l’âge n’a pas été confirmé dans l’immédiat, a été retrouvé inerte.

«Rien n’indique qu’il s’agirait d’un geste criminel. Tout indique qu’il pourrait s’agir d’un geste accidentel, voire volontaire. Le tout reste à déterminer», a souligné l’agent Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM.

Puisqu’il y a eu mort d’homme dans cet incendie, le SPVM poursuivra son enquête.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.