Un homme accusé de voies de fait graves contre un policier de Vancouver

VANCOUVER — Le Service de police de Vancouver a annoncé que le suspect impliqué dans l’incident ayant mené à une fusillade samedi a officiellement été accusé de voies de fait graves contre un policier.

Samedi, un suspect avait attaqué par surprise des patrouilleurs qui se trouvaient assis à l’intérieur de leur véhicule dans le quartier Downtown Eastside. L’un des agents avait été brutalement frappé à la tête par la fenêtre ouverte de la portière.

Dans la foulée de l’agression, les policiers avaient ouvert le feu en direction du suspect qui a été blessé et transporté à l’hôpital.

Dans un communiqué des forces de l’ordre, la porte-parole Tania Visintin a précisé que le suspect avait utilisé une arme pour frapper le policier à la tête.

Elle a ajouté que l’un des agents avait d’abord tenté de maîtriser le suspect avec une arme à impulsion électrique, mais que c’est ultimement avec une arme à feu qu’il a été neutralisé.

Le prévenu de 52 ans est toujours hospitalisé pour soigner ses blessures, mais a tout de même été accusé d’un chef de voies de fait graves depuis son lit d’hôpital.

Dans l’incident, un autre agent venu en renfort a aussi été attaqué par un passant, mais il n’a pas subi de blessures sérieuses.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.